BRANDAO EN GARDE A VUE

 

 

 

 

 

 

L'attaquant de l'OM aurait été placé en garde à vue mardi matin à Marseille pour une affaire d'agression sexuelle présumée sur une jeune femme.

Brandao aurait été placé en garde à vue mardi matin à Marseille pour une affaire d'agression sexuelle présumée sur une jeune femme. L'attaquant brésilien de l'Olympique de Marseille aurait été interpellé à son domicile avant d'être entendu par les policiers de la brigade des moeurs de la Sûreté départementale dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet. Une jeune femme aurait déposé plainte contre lui vendredi, accusant le footballeur de l'avoir violentée dans sa voiture alors qu'il la ramenait chez elle au sortir d'une boîte de nuit d'Aix-en-Provence il y a dix jours.

Le club phocéen s'est aussitôt fendu d'un communiqué ce mardi matin : « L'OM a été informé ce matin par le joueur Brandao de son incapacité à être présent au club ce jour. L'Olympique de Marseille ne fera aucun commentaire sur cette affaire d'ordre privé et rappelle le nécessaire respect de la présomption d'innocence

 

 

Brandao «nie» le viol (Avocat)

 

Accusé de viol par une jeune femme de 23 ans, Brandao s'est dit «confiant», par le biais de son avocate. Il «nie les faits qui lui sont reprochés».


 

la plainte retirée

 

La jeune femme qui accusait Brandao de l'avoir violée a retiré sa plainte. Mais l'enquête s'est poursuivie au centre d'entraînement de l'OM où des joueurs, susceptibles d'avoir eu des relations avec la plaignante, ont été entendus.

Interpellé mardi matin dans le cadre d'une affaire de viol, le joueur brésilien de Marseille, Brandao, pourrait bien être blanchi de tout soupçon dans les prochaines heures. Mercredi midi, alors qu'il était toujours en garde à vue, l'attaquant a appris que la plainte de la victime avait été retirée. Un rebondissement qui intervient le lendemain de la confrontation du Sud-Américain et de la plaignante qui aurait décidé de faire volte-face en «voyant le joueur effondré», précise La Provence. Depuis le début de l'affaire, ce dernier n'a cessé de rejeter les accusations proférées contre lui. «Mon client est tout à fait serein, il nie tout à fait les faits qui lui sont reprochés», avait ainsi déclaré son avocate, Me Patricia Clusan.

L'effectif entendu par la brigade des mœurs
L'affaire Brandao n'est toutefois pas terminée. Elle s'est même étendue ces dernières heures jusqu'au centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus. Mercredi matin, les joueurs et le staff phocéen ont en effet reçu la visite de la brigade des mœurs. L'ensemble de l'effectif a été interrogé, a confirmé Didier Deschamps en conférence de presse. Si les enquêteurs obtiennent de nouveaux éléments, ces auditions pourraient pousser le parquet à poursuivre l'enquête.

Des relations avec trois autres joueurs ?
Car la jeune femme de 23 ans (dont le frère serait un agent de joueurs connu dans le Sud de la France) qui a passé une partie de la nuit avec l'attaquant olympien dans une voiture après une sortie arrosée en boîte de nuit, aurait pu avoir des relations avec au moins trois autres joueurs de l'OM par le passé, annonce La Provence en citant une source proche de l'enquête. Autant de remous qui agitent le club à quelques jours du déplacement de l'équipe chez le leader, Rennes. «Il y a une enquête et cela fait partie du domaine privé. Je me passerais bien évidemment de ce genre de problème mais le groupe va se concentrer sur le match qui nous attend à Rennes vendredi. C'est le plus important même si le reste peut être source de perturbations», a brièvement commenté l'entraîneur, Didier Deschamps.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×