SAMOËNS

 

 

 

 

 

 

Samoëns est une commune française, située dans le département de la Haute-Savoie et la région Rhône-Alpes.

Protégé par la montagne du Criou et à deux pas du cirque du Fer à cheval, dernier bastion des Alpes calcaires, le village haut-savoyard de Samoëns se situe à trois quarts d'heure de voiture de Genève.

La vallée de Samoëns et ses neuf hameaux se distingue par la richesse de son patrimoine et une activité continue tout au long de l'année, principalement emmenée par le tourisme hivernal et estival.

Les habitants de Samoëns sont les septimontains (ou samoënsiens - prononcé samoinzien) peut-être en souvenir des sept "monts" ou alpages communaux dont jouissaient les habitants des siècles passés. Les armes de la ville représentent d'ailleurs sept monts surmontés d'un sapin.

Géographie

Situation

 


La commune de Samoëns est située au cœur des Préalpes du nord dans la vallée du Giffre. Cette commune de montagne est une des plus étendues du département de la Haute-Savoie.

Le chef-lieu est situé à 750 mètres d'altitude, mais la commune culmine à 2666 mètres à la Pointe des Avoudrues.

Le calcaire prédomine aux alentours. Samoëns est traversée par le Giffre, qui est le second cours d'eau du département après l'Arve.

Si les montagnes de Samoëns restent d'altitude relativement modeste, la commune est renommée pour son relief karstique original et pour ses cavités souterraines d'une extraordinaire profondeur.

Communes limitrophes

 


Rose des vents
Morzine SUISSE Rose des vents
Verchaix
Morillon
N Sixt-Fer-à-Cheval
O    Samoëns    E
S

Arâches-la-Frasse

Histoire

Héraldique

 


Blason de Samoëns

Les armes de Samoëns se blasonnent ainsi : « Écartelé : au premier et au quatrième de gueules aux trois pals d'or, au deuxième et au troisième d'azur à un sapin de sinople soutenu d'une chaîne de sept monts de sable aux sommets enneigés d'argent mouvant de la pointe ».

Samoëns aujourd'hui

Seule station de sports d'hiver à pouvoir se réclamer d'être patrie des tailleurs de pierre, Samoëns voit aujourd'hui son activité principalement articulée autour du tourisme. Après avoir accompagné la démocratisation des sports d'hiver depuis les années 1960, elle a misé avec succès sur le tourisme estival de montagne, jouant sur la proximité d'axes majeurs de communication : ligne de TGV Paris - Saint-Gervais, autoroute A40, proximité de l'aéroport International de Genève. Devant l'afflux qu'elle suscite, elle s'efforce de préserver les spécificités et le caractère savoyards de son environnement.

Administration

 

 

Liste des maires successifs

Période

Identité

Étiquette

Qualité

1965

1971

Hubert Jaÿ

...

...

1971

1977

Adelin Malgrand

...

...

1977

1983

Adelin Malgrand

...

...

1983

1989

Adelin Malgrand

...

...

1989

1995

François Mogenet

...

...

1995

2001

Adelin Malgrand

...

...

2001

2008

André Simond

...

...

2008

en cours

Jean-Jacques Grandcollot

...

...


Démographie

Voici ci-dessous, l'évolution démographique de la ville de Samoëns classée par date de recensement de 1793 à 2006.

 

 

 

Évolution démographique(Source : Ehess et INSEE)

 

1793

1800

1806

1822

1838

1848

1858

1861

1866

2 877

3 182

3 229

3 929

3 911

3 758

3 226

3 008

2 509

1872

1876

1881

1886

1891

1896

1901

1906

1911

2 536

2 585

2 540

2 523

2 532

2 540

2 505

2 315

2 220

1921

1926

1931

1936

1946

1954

1962

1968

1975

1 901

1 902

1 828

1 732

1 738

1 634

1 673

1 647

1 724

1982

1990

1999

2006

 

 

 

 

 

1 954

2 148

2 323

2 332

 

 

 

 

 

Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes

Voici ci-dessous, un tableau démographique du XXe siècle sur la ville de Samoëns classé par date de recensement.

 


Évolution de la pyramide des âges de la ville de Samoëns, comparaison entre l'année 1999 et 1982 :

 

Pyramide des âges en 1999 en nbre d'individus.

HommesClasse d'âgeFemmes
85 
75 à plus
115 
143 
60 à 74
176 
332 
40 à 59
309 
313 
20 à 39
314 
294 
0 à 19
243 

Pyramide des âges en 1982 en nbre d'individus.
HommesClasse d'âgeFemmes
48 
75 à plus
83 
131 
60 à 74
157 
201 
40 à 59
197 
335 
20 à 39
336 
230 
0 à 19
236 

Personnalités liées à la commune



Samoëns depuis le jardin botanique.

Économie


La station de ski de Samoëns est intégrée à l'ensemble du domaine skiable du Grand massif, avec Sixt, Morillon, Les Carroz d'Arâches et Flaine. 265 km de pistes et plus de 70 remontées mécaniques.

Lieux et monuments


Les Halles

Les gouffres les plus profonds du monde


En 2004, le gouffre Mirolda est devenu la seconde cavité souterraine la plus profonde du monde, cédant la première place au gouffre Krubera-Voronja en Abkhasie (Caucase). Le gouffre Mirolda est situé dans le massif du Criou, dont le point culminant surplombe directement le village. Le denivelé entre son entrée supérieure (2342 m) et le fond de la cavité est de 1733 m.

Le gouffre Jean-Bernard, situé sur la montagne du Folly et exploré par les Vulcain de Lyon, est également à citer aussi parmi les gouffres les plus profonds au monde : le dénivelé entre son entrée supérieure et le fond de la cavité est de 1602 m.

Ces deux grandes cavités, à l'exploration difficile du fait de leur localisation, ont été pendant de nombreuses années considérées comme les plus profondes cavités mondiales. Elles font de Samoëns une capitale mondiale de la spéléologie de haut niveau.

Autres lieux



La fontaine

  • La collégiale

  • Le vieux « gros tilleul » planté en 1438, sur la place du même nom fait la fierté du village. Sur cette place, au centre du village on peut admirer une veille halle du XVIe siècle : la Grenette et une fontaine aux becs de bronze.

  • Le Château de Montanier, disparu.

  • Le Jardin botanique alpin La Jaÿsinia, inauguré en 1906, classé Jardin remarquable de France. S'étendant sur 3,5 hectares, il fut offert par Marie-Louise Jaÿ. Il est planté de plus de 8 000 plantes de montagnes du monde entier.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site